Tocqueville Conversations September 17 and 18 in Normandy, Château de Tocqueville

“The Future of Democracy in America”
(the program and registration will be online soon)

An exceptional Conversation,
between
Garry Kasparov, Former World Chess Champion, author of « Deep thinking : Where Machine Intelligence ends and Human Creativity begins ».Chairman of the Human Rights Foundation (HRF).

Svenja Hahn, Member of the European Parliament (Renew Europe/FDP)

« Can Technology kill democracy? The multiple challenges of Artificial Intelligence and technological progress ».

Prix du Prince pour la Philanthropie Innovante 2021

S.A.S. le Prince Albert II de Monaco récompense le Dr Mutahunga Birungi, au nom du Bwindi Community Hospital

Ce lundi 7 juin, à l’occasion de la 11ème édition de la Table Ronde du Prince pour la PhilanthropieS.A.S. le Prince Albert II de Monaco a décerné le Prix du Prince pour la Philanthropie Innovante 2021 au Dr Mutahunga Birungi, Directeur éxécutif du Bwindi Community Hospital, en reconnaissante de l’exceptionnel travail mené par cet hôpital communautaire du Sud-Ouest de l’Ouganda afin de permettre l’accès à la santé pour les communautés les plus pauvres.Né d’une association entre la Fondation Prince Albert II de Monaco et la Fondation Tocqueville, ce Prix récompense et soutient des projets novateurs, encourageant une philanthropie au service de l’innovation sociétale durable.Le Bwindi Community Hospital (BCH) a été fondé en 2003 par le Dr Scott Kellerman et son épouse Carol, afin de venir en aide à la communauté autochtone Batwa qui habitait alors la forêt de Bwindi avant que celle-ci ne soit déclarée sanctuaire pour les gorilles de montagne.  Chaque année, le BCH traite depuis plus de 40 000 consultations et engage directement des milliers de personnes dans des actions de proximité pour les soins de santé. Le régime d’assurance maladie eQuality de l’hôpital permet, quant à lui, à 28 000 personnes d’accéder à des soins de qualité sans engager de frais inabordables pour ces communautés. Le BCH propose également une maison d’attente pour les femmes enceintes à haut risque des régions vallonnées entourant la forêt de Bwindi, dans le sud-est de l’Ouganda, afin de garantir l’accès à une accoucheuse qualifiée pendant l’accouchement. Ces interventions ont permis de faire passer le nombre d’accouchements à l’hôpital dans la région de 35% il y a dix ans à plus de 90%, tandis que la mortalité infantile a baissé de 120 à 46 décès pour 1000 naissances vivantes.Le BCH ambitionne de devenir un centre régional d’excellence offrant des soins de santé tertiaires, formant des professionnels de haut niveau et jouant un rôle de premier plan dans la recherche et l’innovation en matière de santé.Acceptant le prix présenté par le Prince Souverain, le Dr Birungi a remercié la Fondation Prince Albert II de Monaco et la Fondation Tocqueville d’avoir considéré l’Hôpital communautaire de Bwindi comme digne de cette distinction.« C’est avec beaucoup d’humilité que je constate que l’hôpital communautaire de Bwindi, qui n’était qu’une clinique en plein air pour les indigènes Batwa il y a dix-huit ans, s’est développé pour apporter une contribution certaine à l’amélioration de l’accès aux soins de santé et à la formation sanitaire, en particulier pour ceux qui en ont le plus besoin. Notre réussite est le fruit d’un effort collectif de la communauté, du personnel et de nombreuses autres personnes agissant à titre individuel ou en tant qu’organisations de différents horizons » a-t-il déclaré, rappelant également que c’est en « agissant ensemble, que nous pourrons faire du monde un meilleur lieu de vie pour nous-mêmes aujourd’hui et pour ceux qui viendront après nous. »« One Health, One Planet »L’engagement du BCH et la conclusion du Dr Birungi soulignant que « nous partageons une seule et même planète » font écho à la thématique choisie pour cette édition 2021 de la Table Ronde du Prince pour la philanthropie, celle de la Santé Planétaire.Rappelons que cet événement à huit clos rassemble chaque année autour de S.A.S. le Prince Souverain de grands philanthropes internationaux désireux d’échanger, entre pairs, sur le rôle de la Philanthropie face aux grands enjeux actuels auxquels le monde est confronté. Alors que la pandémie a bouleversé nos sociétés, aborder la question de la relation entre santé planétaire et santé globale était essentielle.Mme Laurence Tubiana, directrice de la Fondation européenne pour le climat et Présidente du Conseil d’administration de l’Agence Française de Développement, et le Pr Johan Rockström directeur de l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique et professeur en Science du système Terre à l’Université de Potsdam, ont apporté leur expertise en matière d’action climatique et de gouvernance avant d’établir le lien étroit entre santé humaine et santé planétaire.

©Gaetan Luci Palais Princier.